Le saumon chinook, Oncorhynchus tshawytscha de son nom scientifique, aussi appelé saumon quinnat, saumon royal et king salmon.

Originaire de l’océan pacifique, il a été introduit tout d’abord dans les lacs Michigan et Huron en 1967 pour controller le Gaspareau qui constituait alors 90% du biote des ces lacs. Il a par la suite été introduit dans les autres grands lacs, dont le lac Ontario, ou il s’y est très bien adapté depuis, a notre grand plaisir.

 

On distingue le saumon Chinook des autres salomonidés par sa coloration bleu-vert, gris-violet sur le dos et le dessus de la tête, ses flancs argenté et le ventre blanc. Ses marques particulières se situe au niveau des gencives qui sont souvent noires, ses taches noires sur le haut et le bas de la queue, ainsi que ses taches noires sur la moitié supérieur du corps. Sa bouche peut aussi être de couleur gris-violet foncée.

Suite a la fraie qui se produit vers la mi-septembre, il nait en rivière 90 a 150 jours après la ponte. Les larves et tacons (jeunes saumon) y passent de 12 a 18 mois avant d’entammer leurs migration vers le lac ou il passeront leurs vie avant de remonter dans leurs rivières natale pour frayer, normalement vers l’âge de 3-4 ans pour le lac Ontario.

 

Ce majestuex combatant sportif peut atteindre plus de 35 livres (16kg) pour le lac Ontario, par contre les saumons de cette tailles sont très rares. Les saumons de plus de 20 livres (9kg) sont considérés par les pêcheurs du lac Ontario comme des trophés!

Il demeure encore le plus gros et le plus prisé des salmonidés du lac Ontario car peut importe la grosseur de la prise, ce roi des eaux nous livre toujours un combat mémorable.

Fishon!